Cultiver et déguster ses propres tomates 100 % BIO

Publié le 06/06/2017

Faire pousser des tomates au potager ou sur un balcon, ce n'est pas si compliqué !

Savez-vous que la tomate est le légume le plus cultivé et consommé dans le monde. Originaire des régions andines de l'Amérique du Sud, ce petit fruit rond et rouge a été ramené en Europe par les Consquistadors espagnols au XVIème siècle.

Faciles à cultiver, il en existe de très nombreuses variétés : savoureuses ou plus fermes, rondes ou ovales, de gros calibre ou en grappe. Un bon emplacement, du soleil, de la chaleur et des arrosages bien dispensés régulièrement, voilà les grands principes simples pour obtenir de belles tomates.

CULTIVER ET DÉGUSTER SES PROPRES TOMATES

1)  Comment préparer les plants de tomate ?

* en graines :
Il est facile et plus économique de faire vos propres semis de tomates. Grâce à un bac à semis avec arrosage automatique (réf. 2024) ou dans une mini-serre de germination pour semis (réf. 1091), vous obtiendrez facilement des plants vigoureux.
Démarrez vos semis dès mars si votre mini serre est chauffée ou située dans un endroit où la température est en permanence à 20°C. Dès l’apparition des premières feuilles, il est nécessaire de repiquer vos semis dans des pots godets carrés biodégradables (réf. 2139) qui présentent l'avantage de pouvoir être directement mis en terre.
Vous pouvez également utiliser des godets à semis pour racines profondes (réf. 1412) spécialement conçus pour les plants à longue racine. Vous obtenez alors des plants de tomates vigoureux qui reprendront plus facilement.

* en plants :  
Repiquer vos plants après les saints de glace (mi mai) pour éviter les dernières gelées qui peuvent s’avérer catastrophiques pour vos tomates.

2)  Comment choisir la bonne variété de tomates ?

Cerise, coktail, plate côtelée, allongée, bien rouge ou au contraire verte, jaune, rose, violette, zébrée ou noire, la diversité s'exprime parmi plus de 150 variétés de tomates. Cependant certaines tomates sont devenues incontournables et une valeur sûre.

* Pour manger cru en salade et apéritif : la Rose de Berne, la Marmande, cœur de bœuf, Andine cornue, tomates cerises Yellow pear, tomate poire rouge Red Pear.
* Pour les tomates farcies : la Beefsteak.
* Pour faire des sauces : la tomate olivette type Roma

3) Comment planter les pieds de tomate ?

Fin mai début juin, il est temps de planter vos tomates en pleine terre. Il est important de bien suivre la règle des 60/60, c'est à dire qu'il est nécessaire de laisser un espace de 60 cm entre les pieds et également de 60 cm entre les rangs. Cela évitera toute contagion d’un plant à l’autre en cas de maladie.  Vous pouvez ajouter des orties au fond du trou qui feront office d’engrais ou du véritable engrais spécial tomates (réf.1535).

Placez la motte dans un trou d'au moins 20 cm de profondeur. Ce n’est pas grave si les premières feuilles sont recouvertes de terre au contraire, cela permettra l’apparition de radicelles favorisant la reprise de votre pied. Il est aussi recommandé de créer une cuvette autour du pied de tomate pour favoriser l'arrosage.

Prévoyez un tuteur à tomates d’au moins 1,50 m pour assurer une bonne solidité. Pour éviter que les tuteurs à tomates en bois ne pourrissent en terre, il existe des cônes anti-pourrissement en plastique disponibles avec les piquets de tomates en bois 150 cm (réf. 1098). Attachez correctement vos tomates avec des liens pour assurer le maintien du plant lors de sa croissance. Evitez les liens en fil de fer qui blesseront vos tiges, préférez les liens gainés comme le lien multi-usages pour tuteur (réf. 1153) ou l'attache astucieuse en plastique pour tuteur (réf. 0680).

Les tomates peuvent se cultiver même si vous n’avez pas un grand jardin voire pas de jardin du tout. Il suffit d’une terrasse et d’un balcon  pour pouvoir poser vos sacs de plantation tomates et tuteur (réf. 1125) ou un carré de jardin en bois (réf. 2118).

4)  Un arrosage raisonné, économique et efficace

Les tomates aiment le soleil mais ont besoin aussi d'eau (environ 1 litres d'eau par jour par pied de tomates).
L’arrosage doit se faire sans mouiller les feuilles
car cela pourrait être source de maladies, comme le mildiou. Il est aussi important de ne pas trop arroser le plant de tomates au début de sa mise en terre sinon le pied ne fera que des racines superficielles.

Jardin et Saisons vous propose deux systèmes astucieux à économie d'eau et très adapté pour l'arrosage des tomates :

* Un réservoir d'eau goutte à goutte (réf. 1164) qui s'adapte sur les tuteurs à tomates en plastique ou en bois, pour une alimentation en eau sans gaspillage de vos pieds de tomate.
* Vous pouvez également arroser avec un lance d'arrosage qui casse la pression de l'eau (lance d'arrosage vit'arro, réf. 0850). Vous pourrez ainsi apporter rapidement beaucoup d’eau à vos tomates sans faire gicler et sans arroser les feuilles. Dans un souci d'économie d'eau, la lance d'arrosage Vit'arro arrête l'arrosage entre deux pieds de tomates grâce à sa gâchette.

5) L'entretien 

Eliminez régulièrement les petites pousses qui se développent à l’aisselle des tiges. La sève est ainsi entièrement dédiée aux fruits et ne se disperse pas. 
Pour traiter les pucerons de manière biologique, pensez aux larves de coccinelles (réf. 0491) qui seront un très bon prédateur pour vous débarrasser de ces nuisibles.
Pour éviter les maladies comme le mildiou provoquées par la pluie qui mouille les feuilles, vous pouvez protéger vos tomates sous une serre à tomates (réf. 1915) ou seulement sous un abri pour tomates avec toit en polycarbonate (réf. 2208).

CULTIVER ET DÉGUSTER SES PROPRES TOMATES

Produits associés