Comment planter des fraisiers en début d'automne et les entretenir ?

Publié le 10/10/2019

Qui n’a jamais rêvé d’aller se promener dans son jardin pour cueillir et déguster de grosses fraises bien rouges ?
Les plants de fraisiers comptent parmi les fruitiers les plus simples à réussir. Ils ne demandent pas beaucoup d’attention, prennent peu de place et les récoltes sont généreuses et nombreuses !
Si vous avez déjà pensé à planter des fraisiers ou que vous cherchez des conseils pour entretenir ceux que vous avez, voici quelques astuces bien utiles. Vos plants de fraisiers resteront en forme et en bonne santé !

Comment organiser la plantation de fraisiers en fin d'été ?

Quand planter les plants de fraisiers ?  Il est important de planter ces fraisiers début automne pour faciliter leur résistance au froid hivernal et ainsi produire dès l’année suivante

Les plants de fraisiers peuvent être cultivés partout où le sol n’est pas trop calcaire, à une altitude de moins 1500 mètres. Vos plants de fraisiers auront aussi besoin de soleil. L’endroit idéal dans vos potagers est un espace large et ensoleillé. Mais avant de les planter, il est important de bien préparer son sol.

 Préparer son terrain

Votre terre a probablement besoin d’être brisée et aérée avant les gelées hivernales. C’est aussi le moment propice pour amender votre terrain d’un engrais naturel de fond et d’entretien riche en matières organiques. Jardin et Saisons vous conseille d'épandre environ deux poignées par m2 de l'engrais complet universel toutes cultures (Réf 1509). Cet engrais à action progressive et soutenue est enrichi en magnésium et sélectionné pour la culture biologique. 
Ces deux actions peuvent être combinées par l’utilisation d’une fourche à bécher écologique 5 dents (Réf 1962) qui ne va pas retourner votre terre mais bien l’ameublir tout en préservant l’équilibre microbien de votre sol. Cette fourche est adaptée pour les petits jardins et préservera votre dos car le travail s’effectue par action de levier en reculant sans forcer sur les lombaires. Si toutefois vous trouvez des cailloux ou pierres pouvant gêner par la suite vos plantations de fraisiers, il vous suffit de les enlever grâce à l'outil pratique, conçu par Jardin et Saisons, le râteau ramasse cailloux (réf. 1167). 

Vous pouvez compléter votre préparation en enrichissant votre sol avec du compost bien mûr. Déposez une bonne dose de compost d’origine forestière si possible. Les broyats de ligneux, riche en lignines, en feront un excellent paillis de longue durée pour les fraisiers (branches broyées, aiguilles de conifères, écorces...). 

Opter pour la solution du paillage

Vous souhaitez faire des économies d'eau au printemps, en été et lutter contre les maladies et les ravageurs. Le paillage est une réponse appropriée. Le désherbage est l'étape indispensable avant de songer au paillage car le fraisier a besoin d'être arrosé en quantité suffisante ce qui augmente le risque de pousse de mauvaises herbes. Vous pouvez opter pour du paillage naturel effectué à partir de feuilles mortes, de résidus de tonte... sur une épaisseur d'au moins 10 cm. Vous pouvez aussi choisir de poser une toile de paillage perforée de qualité professionnelle adaptée aux fraisiers (Réf : 2103). Cette toile composée de trois rangées de perforations espacées entre elles de 30 cm maintient une certaine fraîcheur l’été car elle est perméable à l’air et à l’eau ce qui limite finalement l’arrosage et l’évaporation. La fraisier, étant une plante de sous-bois, doit être maintenu dans une humidité constante.

Le paillage chanvre est aussi une solution 100% naturelle et tout à fait compatible avec l'agriculture biologique (Réf 2354 : paillage chanvre en rouleau 0,5 x 30 m). En plus des bienfaits du paillage, le bon goût des fraises sera préservé. Vos fruits ne se saliront pas, vous n'aurez alors pas besoin de les passer sous l'eau pour les nettoyer. Ils garderont toutes leurs saveurs. Miam, directement du producteur au consommateur dans votre jardin !

Planter ses fraisiers

Pour planter vos fraisiers en godets, vous ne devez enlever ni feuilles, ni racines. N’utilisez pas de plantoir à légumes mais plutôt une petite pelle ou directement vos mains. Au moment de la plantation, il est important de laisser un espace suffisant entre chaque plant pour le développement des racines dont la profondeur oscillera entre 8 à 45 cm. 

Chaque fraisier a donc besoin de place pour se développer. Laissez entre 30 et 40 cm entre chaque plant. Si vous utilisez une toile de paillage perforée, il vous suffit de creuser la terre dans les trous préalablement perforés dans le tissu. Déposer délicatement vos plants de fraisiers dans les trous de plantation suffisamment larges pour que les racines ne soient pas pliées, voire cassées. Rebouchez et tassez avec les mains autour du plant. Il est important que la base des plants touche légèrement le sol. Arrosez abondamment après plantation.

 Entretenir ses fraisiers

Il est conseillé de changer ses plants de fraisiers au moins tous les 3 ans pour conserver un bon rendement de récolte. Cependant, certaines variétés peuvent produire pendant cinq années.

Toutefois, nous vous proposons une solution économique. Vous pouvez récupérer les stolons des pieds de fraisiers mère en coupant les tiges. Les stolons sont ces longues pousses simples qui s'enracinent à leur extrémité et développent un jeune plant. Vous pouvez garder un de ces nouveaux pieds mais ce dernier finira par perdre les caractéristiques du plant mère. Après chaque plantation, il est conseillé de faire un arrosage au pied des jeunes fraisiers pour tasser la terre autour des racines.

Au début du printemps, il est conseillé de « booster » vos fraisiers avec de l’engrais fraisier 1,5 kg sélectionné pour la culture biologique (réf. 1511).

Comment éviter que les fraises pourrissent ?


La pourriture grise ou le botrytis, causé par le champignon Botrytis cinerea, se manifeste sur le beau fruit rouge par un duvet gris rendant inconsommable la fraise. C'est donc le contact du fruit avec la terre humide qui le contamine. D'autre part, la larve de taupin, communément appelé "larve fil de fer" provoque aussi de gros dégats en s'installant dans les fraises mûres, sauf si la fraise ne touche pas le sol !
En dehors de la solution du paillage naturel qui est la plus ancienne, Jardin et Saisons a conçu une solution innovante consistant à soulever les bouquets fruitiers du sol. Les fraises reposent sur un support fraisiers en acier en forme de spirale (Réf. 1812). C’est une solution efficace et durable pour éviter le contact des fraises avec les mini flaques d’eau sur la toile de paillage et la terre. C'est aussi un moyen de préserver vos fraises des limaces et des escargots qui les dégusteront avant vous. Les supports fraisier sont pratiques et solides, en acier galvanisé et sont durables dans le temps, à réutiliser à chaque saison

Produits associés