Agenda du jardinier en mars

Publié le 22/03/2018

Suivez les conseils de Jardin et Saisons pour réussir votre potager en mars ! Nous vous proposons d'effectuer 4 étapes indispensables pour ce mois qui lance le début de la grosse période de jardinage ! 

 

 

Les jours rallongent enfin nettement : on gagne presque deux heures d'ensoleillement dans le mois. Lumière et chaleur entraînent le réveil de la végétation.

 

 

C'est le moment ! 

 

-    Il est encore temps de procéder aux petits travaux de taille sur arbres et arbustes et de les éclaircir. Mais il est trop tard pour les interventions importantes, comme l'élagage de grosses branches.

-     Rabattre buddleias et autres arbustes fragiles, souvent fortement endommagés par le gel, les aidera à se rétablir.

-     La période de plantation des vivaces et de tous les végétaux ligneux commence dès que le sol n'est plus gelé.

-     Dès que la terre est moins humide et réchauffée commence le temps des semis et plantations de carottes, épinards, salades, betteraves rouges, persil, oignons et autres légumes précoces.

-     Avant la pousse du gazon, il convient de le rajeunir et d'activer sa croissance en le scarifiant.

-     Rempoter les plantes d'intérieur et les plantes en bac. On rabattra les longs rameaux du laurier-rose, du brugmansia, etc... pour les inciter à se ramifier. 

-     Les voiles d'hivernage non tissés qui continuent de protéger les espèces fragiles des gelées nocturnes, doivent être régulièrement inspectés. 

-     Le compost mûr, dont la pluie lessive les éléments nutritifs et dont plantations et potager ont actuellement un besoin important, devrait être utilisé dès que possible. 

 

 

La meilleure époque pour les semis 

Au cours du mois de mars, les jours rallongent de près de 2 heures. Ce gain de lumière a un effet très favorable sur la croissance des plantes d'appartement et sur les jeunes plants cultivés en intérieur. La fin du mois est la période la plus propice pour multiplier les légumes demandant à être préalablement cultivés sur un rebord de fenêtre bien éclairé. A l'époque de plantation, en mai, vous disposerez de vigoureux plants. Néanmoins, durant ce mois de mars il ne faut pas négliger la protection les jeunes plants issus des semis. Vos semis grandissent mais ils restent encore fragiles à cause des conditions météorologiques capricieuses. L’installation d’une serre tunnel de culture en accordéon (réf. 0801) assure une protection complète des plantations au début du printemps.

 

 

 

Le froid n'est pas encore parti !

 

Serres et voile d'hivernage s'avèrent particulièrement précieux entre l'hiver et le printemps, période intermédiaire où les fréquents écarts de température obligent encore à protéger les plantes. Les semis ont besoin d’être protégés du froid en les recouvrant d’une voile d’hivernage et de forçage (réf. 0554), accélérant la pousse des cultures. C’est le moment d’utiliser le compost mûr, dont plantations et potager ont actuellement un besoin important.

 

 

 

Taille des rosiers

 

C'est le moment de procéder à la taille annuelle des rosiers. Plus la taille est sévère, plus la repousse sera vigoureuse : ce principe est valable pour tous les végétaux ligneux. Les rosiers à massifs, rosiers hybrides de thé, floribundas et polyanthas devront être radicalement rabattus au-dessus de quelques yeux. Les moignons se ramifieront et produiront pour juin de nouveaux rameaux à fleurs vigoureux. Les sujets faibles seront donc plus sévèrement taillés que les sujets forts. Un bon apport nutritif (de compost, par exemple) favorisera la végétation. Pour les variétés à fort développement, en particulier les rosiers arbustifs et grimpants, il suffira de procéder à une taille de nettoyage consistant à enlever les pousses grêles et éclaircir les buissons trop touffus. Ces variétés ne seront radicalement rabattues que si elles ont été fortement endommagées par le gel - elles se régénèreront alors pour l'été. 

 

En taillant vos rosiers, veillez à supprimer les gourmands qui sortent de terre. Si vous hésitez, attendez que les feuilles aient poussé : les gourmands poussant sous le point de greffe se caractérisent par leurs petites feuilles. Les rosiers arbustifs "anciens" n'ont pas besoin de taille particulière, il suffit de les éclaircir si nécessaire, et d'éliminer les rejets.

Pour ce travail, équipez-vous d’un sécateur de jardin (réf. 2044) et de gants spécial rosiers (réf. 20661).

 

Produits associés